Avertir le modérateur

22/06/2010

Affaire Woerth-Bettencourt : Copé collé !

cope-84ae1.jpgCe matin, l'invité de la matinale de France Inter était Jean-François Copé, président du groupe UMP à l'Assemblée Nationale, député-maire de Meaux et de surcroît exerçant encore la profession d'avocat pour arrondir les fins de mois. Video ici. L'essentiel de son temps de parole fut consacré à prendre la défense d’Eric Woerth, dénonçant un complot construit sur des amalgames en vue de s'attaquer à une personnalité politique. En effet, toute cette polémique est basée sur des extraits d'écoutes téléphoniques douteuses et illégales et le montage, visant à démontrer par amalgame des liens entre la fonction d'Eric Woerth ministre du budget et celle de son épouse employée à la gestion de fortune de Mme Bettencourt (sans preuve qu'elle s'appliquait à des biens gérés dans des paradis fiscaux), est tout simplement fallacieux.

 

Monsieur Copé est certainement un bon avocat en exerçant ici sa compétence mais fait malheureusement abstraction de toute une vérité à laquelle se doit un parlementaire soucieux du bon exercice de la république et de la démocratie, notamment de la séparation des pouvoirs, de l'interdiction de conflits d'intérêt évidents entre la sphère privée et la sphère publique, comme l'a rappelé François Bayrou hier sur RTL.

 

En effet, même si ces écoutes n'avaient pas eu lieu, ont été tolérées de graves anomalies qui d'évidence démontrent un conflit d'intérêt majeur dans l'exercice des fonctions de Eric Woerth et de son épouse :

 

- Eric Woerth a été nommé ministre du budget en même temps qu'il exerçait la fonction de trésorier de l'UMP. D'une main il recevait et reçoit encore les dons des généreux donateurs, notamment de grandes fortunes amis de N.Sarkozy, de l'autre il collecte l'impôt et peut user de mansuétude aurpès de ces personnes en cas de litige fiscal. Il a même été remercier des généreux donateurs dans un palace en Suisse, comme le décrit cet article. Eric Woerth ne cherchait pas alors à savoir si les chèques qu’on lui remettait étaient prélevés sur des comptes suisses non déclarés au fisc français", explique dans l'article un banquier français résidant en Suisse.

 

- Eric Worth, affichant sa volonté de lutter contre les paradis fiscaux, est le premier à avoir accès à cette fameuse liste provenant de HSBC de 3000 comptes en Suisse non déclarés détenus par des Français et il est plus que probable que parmi ces comptes figurent des généreux donateurs de l'UMP, qui attendent une bienveillance à leur égard.

 

- Son épouse, Florence Woerth, a été recrutée par Patrick de Maistre Directrice des investissements de la société Clymène qui gère la fortune de Liliane Bettencourt, elle-même grande donatrice au profit de l'UMP et de la campagne de N.Sarkozy. Ce recrutement a eu lieu alors qu’Eric Worth était déjà ministre du budget, ce qui est de sa part une imprudence déjà impardonnable, car le conflit d'intérêt est manifeste. Le couple Woerth doit se montrer bienveillant à l'égard de Mme Bettencourt non seulement car il est redevable à l'égard de la cliente pour laquelle travaille Florence Woerth, dépendant d'elle financièrement, mais aussi à l'égard de la généreuse donatrice de l'UMP.

 

 

Nous attendions donc pour le moins un minimum de discernement et de vérité de la part du parlementaire Jean-François Copé, et non une telle mauvaise foi, une telle complaisance, masquées derrière une sombre théorie du complot ! Et je regrette que l'excellent journaliste Nicolas Demorand n'ait pas relevé ces évidences là dans son entretien.

D'ailleurs, Jean-François Copé n'a-t-il pas été imprudent lui-même en cumulant la fonction d'avocat d'affaires et de député ? C'est lui qui a fait voter en 2007 lorsqu'il était ministre du budget une loi exonérant les sociétés d'impôt sur plus-values lors de la vente de leurs filiales, à condition de les avoir détenues au moins deux ans. Or, cette exonération - appelée «niche Copé» - a généré un manque à gagner pour l'État de 3,4 milliards en 2007, 12,5 milliards en 2008 et 6,1 milliards en 2009, selon les chiffres de Bercy (environ 10 milliards par an hors effet crise). Cette niche a  bénéficié à la clientèle d'entreprise qui est aussi cliente de l'avocat d'affaires Jean-François Copé ... Même mélange des genres entre la sphère publique et la sphère privée que dans le cas Woerth !

Ceux qui pensent que je m'acharne sur Copé (un billet lui était déjà consacré hier mais vient curieusement d'être déréférencé de Google aujourd'hui !) se trompent. Je répugne aux atteintes à la république et aux donneurs de leçons sophistes de mauvaise foi. Mais à ce rythme là je vais être de plus en plus adepte du "Copé-collé" !

 

 

 

 

Commentaires

Copé, avec ses nombreux cumuls et sa défense aveugle et hypocrite de toutes les pourritures de son parti qui accumulent les casseroles mais ne sont surtout pas sanctionnées, ne vaut pas mieux que Frédéric Lefebvre : Ce sont des porte flingue aux ordres, prêts à réciter n'importe quel texte que l'UMP leur a demandé de réciter.
Et, à la limite, si demain Sarkozy décidait (mais on n'est pas dans une vraie démocratie à la scandinave ou à l'anglo saxonne ou à l'allemande alors c'est impensable chez nous) de lacher Woerth, et leur demandait de réciter un texte l'accablant, ils le réciteraient avec autant de conviction.

Écrit par : Shadok | 23/06/2010

1)Etre ministre du Budget et trésorier du parti majoritaire
2)Etre ministre des finances chargé de traquer les fraudeurs "au fisc" et avoir une épouse officiant dans une entreprise qui reconnaît,sous contraintes, avoir fraudé
3)Etre ministre des finances et recevoir ,au nom de son parti gouvernemental,de l'argent ou des cotisations venant de la société "fraudeuse"
Si ce n'est pas "le conflit d'intérêts " c'est quoi ,cher Avocat Copé ?

Écrit par : muclet | 23/06/2010

Cela commence à bien faire, les citoyens n'en peuvent plus d'apprendre toutes ces dérives venant de nos dirigeants ! J'entends autour de moi "des tous pourris, ils se tiennent tous pour défendre leur copain englué dans ce scandale".
Messieurs, nous sommes gavés de toute cette arrogance. Nous attendons de nos dirigeants une exemplarité dans leur comportement. Quand on donne des leçons, il faut être IRREPROCHABLE !!!!!

Écrit par : Toutfoutlecamp | 23/06/2010

mais voyons, woerth n'était certainement pas au courant des évasions fiscales de bettencourt. comme le dit sa plainte, d'ailleurs. tout homme politique, méme ceux qui s'indignent, ne font il pas tout le temps l'autruche devant l'évasion fiscale des bettencourt et autres, à ce stade des 1eres fortunes de france ?
mais regardez plutot, journaliste engagé, la succession de cet empire, vous savez sans doute les interets français à donner raison à mère ou fillle....
il y avait déjà bien eu dans le passé, la succession de monod... ou suez lyonnaise des eaux pour construire gdf-suez, non ?

Écrit par : empmon | 23/06/2010

Que nous importe où aille sont argent, pourvu qu'elle paie à L'État ce qu'elle doit. Avant de reprocher aux agents de l'État leurs contacts avec la milliardaire, il faudrait se féliciter que les affaires Bettencourt soient restées en France, et ils y sont peu-être pour quelque chose. Il n'est pas dit que cela durera. Il est vrai que cette masse d'argent inquiète nombre de Français, plus à l'aise avec les déficits des Services Publics et de certaines grandes entreprises nationales.

Écrit par : bois bande | 26/06/2010

Satire humoristique sur le sujet sur :
http://douillon.canalblog.com
Bons Sourires... Tant qu'on peut encore !
JEAN PATRICK

Écrit par : douillon | 27/06/2010

Deux visites ont pu avoir lieu fin novembre, a précisé dans un communiqué l'organisation humanitaire basée à Genève.

Écrit par : tiffany for sale | 06/07/2010

Et ce sont les classes moyennes et les plus défavorisés qui vont trinquer comme d'hab !

Écrit par : moncler coats sale | 06/07/2010

Embauchons des vigiles issus des Forces Libanaise(maronites) pour protéger nos églises , ils savent comment faire.

Écrit par : ed hardy purses | 06/07/2010

Quand il y a une crise financière, c’est le système qui est pourri et qui a corrompu les hommes !Mais quand il y a une crise politique… ce sont les hommes qui sont corrompus. Mais le système… il convient à tout le monde et le jeu de l’alternance permet à chacun d’en profiter… donc fustigeons les hommes… c’est plus facile de couper des têtes que de remettre en cause les fondements d’un système constitutionnellement immoral.

Écrit par : Thibaud DENOLLE | 06/07/2010

Madame T. est en panique titre Mediapart. Quelle dérision. Imaginez une femme ordinaire prise dans une tourmente dont les enjeux déchaînent les haines des chiens du pouvoir. Imaginez les pressions, voire les menaces qu’elle a du recevoir. Imaginez le jeu féroce de ces fauves se sentant menacés. Un Woerth aux abois est sans doute comparable à un chacal inquiet dans sa meute de charognards. Le roi est inquiété de surcroît. Il se serait lui aussi nourri d’une viande caviardée au-delà de l’acceptable, même pour cette engeance ? Les monstres sont lâchés dans une tragédie pitoyable où la bêtise rivalisera avec le mensonge et la brutalité. On voudrait faire jouer un rôle à madame T., habituée aux ambiances feutrées de la fortune et aux livres de compte austères et rassurants. Quelle dérision. Qui s’étonnera des peurs de Madame T. ? Madame T. est sans doute une ménagère rigoureuse et une employée modèle. Elle a toujours accompli sa tâche avec l’application de celle qui fait son devoir. Madame T. s’est-elle un jour interrogée sur les conséquences morales, politiques et financières de ses actes quotidiens ? Les manipulations occultes de centaines de mois de salaires de SMICards ne l’avaient jamais interrogée. Madame T. aujourd’hui présentée comme un témoin vertueux, était hier encore une porte valise de transactions financières véreuses. Si vous parliez avec Madame T., je gage qu’elle vous dirait « Je n’ai fait que mon devoir », vous savez comme lors des procès de Nuremberg quand les juges sommaient les tortionnaires des camps de la mort de rendre des comptes. Il s’agit bien de cela, « Je ne savais pas. Je n’ai fait qu’exécuter des ordres. Je ne suis pas coupable (juste responsable ?). Si je ne l’avais pas fait un autre l’aurait fait ». Cette litanie d’explications écœurantes qui traduit dans la peur, le reflexe du cerveau reptilien, la fuite et la soumission à l’autorité. Ne devrait-on pas plutôt invoqué la force, la menace et la brutalité d’un pouvoir aux dérives fascisantes ? Madame T. n’aura été que l’élément d’un jeu qui la dépasse, elle aura été le rouage zélé d’une machinerie infernale qui s’est mise à dérailler. Madame T. coupable et victime. Pendant ce temps là, le ballon rond divertit les esprits fatigués de ces misérables règlements de compte. Le peuple souffre, le peuple est éreinté, le peuple s’abrutit. Il s’abrutit parce que le peuple pense qu’il est une somme d’unités, incapable de changer le monde, sous la botte de ces fous de pouvoir et d’argent. Madame T. doit être de ce peuple, elle n’avait pas acquis tous les codes de ces fous sanguinaires, elle mesure maintenant l’épicentre de la violence où elle se trouve. Elle est assaillie de terreurs devant ces monstres stupides et déshumanisés. La loi des hommes ne règne plus dans ce carnage. Ces monstres montrant leurs crocs, prêts à se déchirer entre clans, ne sont en réalité que des monstres de papiers. La Boëtie disait : « Ils ne sont grands que parce que nous sommes à genou ». Il est temps de se mettre debout, et nous verrons fuir ces terreurs , que nous croyions terribles, comme des bêtes stupides et craintives. Il s’agit désormais de survie collective face à ces petits guignols. Ne soyons plus les victimes de nos peurs, le pouvoir : c’est nous. Relisez le « mythe de la caverne ». Ecrivez, votez, syndiquez-vous, hurlez votre colère, prenez le pouvoir où vous pouvez, associez vous.

Écrit par : gowitt | 08/07/2010

Madame Woerth a évidemment profité de la situation de son mari, elle qui n'était qu'un cadre obscur à la banque Rotchild se voit propulsée chez Bettancourt Liliane avec un salaire mirobolent, après cela ne dites pas qu'il n'y a pas conflit d'intérêt, j'adore Monsieur Woerth qui parait tt à fait très bien, mais il a des failles énormes surtout vis à vis de sa femme, d'ailleurs c'est elle qui mène le bateau comme avant lorsqu'il n'était que maire de chantilly, elle a des embitions qui nuient fortement à son mari

Écrit par : freling | 02/08/2010

ICI FAUT PAS DIRE CE QUE L ON PENSE L ARGENT RENDS FORT PUISSANT INTOUCHABLE C EST AUX URNES QU ILS NE FERONT PAS LA LOI BONNE CHOSE ILS RESTERONT IMPUISSANT FACE A LA COLERE DU PEUPLE FAUT QUE CE MONDE POURRI PAR LE FRIC CHANGE ET VITE POUR PLUS DE JUSTICE ET IL FAUT QUE CES CAPITALISTES SOUFFRENT COMME NOUS TOUT NE DOIT PAS ETRE LEUR DU SUR CETTE TERRE BYE

Écrit par : monde pourri par le fric | 19/08/2010

ICI FAUT PAS DIRE CE QUE L ON PENSE L ARGENT RENDS FORT PUISSANT INTOUCHABLE C EST AUX URNES QU ILS NE FERONT PAS LA LOI BONNE CHOSE ILS RESTERONT IMPUISSANT FACE A LA COLERE DU PEUPLE FAUT QUE CE MONDE POURRI PAR LE FRIC CHANGE ET VITE POUR PLUS DE JUSTICE ET IL FAUT QUE CES CAPITALISTES SOUFFRENT COMME NOUS TOUT NE DOIT PAS ETRE LEUR DU SUR CETTE TERRE BYE

Écrit par : monde pourri par le fric | 19/08/2010

vive le communisme pour que les riches en chient comme nous et mettre un terme a ceux qui s enrichissent sur notre dos et nous payer avec des salaires de miseres et toujours nous a payer la merde nous saker le plus possible pour faire le bonheur des gros qui n en n ont jamais jamais assez QUEL GROS PECHE D AIMER L ARGENT

Écrit par : BJ | 19/08/2010

LES MILLIARDAIRES NE POURRONT JAMAIS JAMAIS ACHETER LA JEUNESSE NI LA SANTE BONNE CHOSE BIEN FAIT TRES TRES RAVIE SI ILS LE POUVAIENT ILS LE FERAIENT AVEC LEUR FRIC JE NE DONNERAI JAMAIS MA SANTE POUR LEURS FRICS EMPOISONES ET ILS POURRONT JAMAIS JAMAIS ACHETER LA SANTE DES PAUVRES ON N AS BEAU AVOIR L OR DU MONDE LA SEULE JUSTICE

Écrit par : slt | 19/08/2010

Si les patrons paieraient bien leurs salaries et non les exploites et si l etat ns grugerait pas si tous auraient un travail et non sous payer et si ils y auraient plus de partage de justice social il n y aurait plus de violences plus de guerres Helas ns vivons ds un monde de rapaces inhumains egoistes amoureux du frics tres amoureux ce monde ne fonctionnera jamais il y a un fosse entre les tres riches et pauvres les riches se permettent de tout sur la terre ont tous les droits se croivent tout permis mais ne pas oublier que ns sommes ke de passage sur terre et il y en a qui sont tres peu philosophe il y a des comportements qui me revolte je ne comprendrai jamais ces capitalistes qui en veulent toujours plus pour le luxe et personne n emmenera son or Bonne journee

Écrit par : commentaire | 19/08/2010

Le 1er droit d'un innocent c'est de ne pas être accusé sans aucun élément matériel d'une infraction éventuelle ou début de preuve à l'appui. Par exemple Mme Thiboud qui n'arrive pas à prouver l'existence d'enveloppes en faveur de Nicolas Sarkozy ou de Woerth a bien reçu 400 000 euros d'une partie au procès Bettencourt pour la quelle elle prétend témoigner. Voilà qui serait plus embêtant contre Woerth qu'une accusation gratuite voyez vous ?

Écrit par : vibromasseur | 29/08/2010

Pourquoi Nicolas Sarkozy a-t-il imposé cette stratégie de défense suicidaire à Eric Woerth ? Certainement pas pour sauver la réforme des retraites, comme le répètent tous les perroquets de la majorité. Mais plus sûrement parce que, derrière l’affaire Woerth-Bettencourt, derrière les mensonges risibles de l’ex-trésorier de l’UMP, se cachent des vérités plus inavouables. Sur le financement du parti majoritaire ? Sur celui de la campagne présidentielle du candidat Sarkozy en 2007 ?

Écrit par : pull travail | 16/11/2010

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu