Avertir le modérateur

19/08/2010

Simulateur présidentielles 2012 : le centre peut l'emporter avec une alliance écologiste

Les résultats des prochaines élections présidentielles dépendront d'une part du nombre de candidats présents au 1er tour, notamment de l'éventuelle division de la droite ou de la gauche dès le 1er tour, d'autre part d'alliance potentielle de 2nd tour. J'ai réalisé un petit simulateur tout simple (sous excel) et fait quelques hypothèses, que l'on peut changer à loisir (ci-joint pour les joueurs et aussi pour ceux qui n'arrivent pas à visionner l'image ci-dessous).

Je pars de candidats potentiels ou de personnalités pas forcément candidates mais représentant une sensibilité à laquelle j'attache un score en % de voix exprimées Le Pen,Sarkozy,Villepin,Morin,Bayrou,Eva Joly,Strauss-Kahn,Royal,Aubry,Hamon,Mélenchon,Laurent,Besancenot.

Hypothèse 1 : Candidat unique UMP (sans Villepin) et alliance de 2nd tour de EE avec le PS

=> Le PS l'emporte contre l'UMP  à 54% contre 37% si abstention du MoDem et à 58,5% contre 41,5% si répartition 50-50 des voix du MoDem. 

Hypothèse 2 : alliance centre + droite républicaine sociale dès le 1er tour

=> Cette alliance de centre-droit peut devancer l'UMP (Sarkozy) dès le 1er tour (19% face à 18%) mais le PS l'emporte avec 54% des voix.

Hypothèse 3 : alliance centre élargie à EE

=> Le centre républicain-écolo est au 1er tour (28%) face au PS (30%) et l'emporte au second tour avec 56% contre 45% et au pire si l'extrême droite s'abstient à 46% contre 45%.

Hypothèse 4 : alliance centre très élargie avec écologistes et sociaux-démocrates du PS

=> Le centre social-démocrate-écolo est au 1er toutr (44%) face à l'UMP sarkozyste (18%) et l'emporte haut la main à 73% ou au pire à 58% si l'extr^me gauche s'abstient contre 27% pour l'UMP.

 

CONCLUSION :

- il y a une réelle probabilité d'échec de la candidature UMP et notamment deu candidat Sarkozy,

- plutôt que s'arc-bouter sur le bipolarisme droite-gauche, l'hypothèse du centre est plausible,

- sans pouvoir l'emporter en finale, les écologistes ont un réel pouvoir de challenge, permettant soit par un report au second tour de leur voix sur le centre ou le PS, soit par l'éventualité d'un rassemblement de 1er tour dans un centre élargi, de challenger la victoire du PS. Dans tous les cas, ils peuvent négocier par avance en faisant monter les enchères des postes de ministres et des places aux législatives, que ce soit avec le centre ou avec le PS, et faire durer le suspense jusqu'au bout ...

Simulateur2012.xls

Simulateur2012.xls

Commentaires

Ca sera sans moi.

C'est une construction arithmétique qui n'a aucun fondement idéologique.
On a vu déjà avec Corinne Lepage les limites de la démarche.
Ca prouve que vous savez utiliser Excel et que vous avez du temps à perdre.
C'est un passe-temps qui vaut le SODOKU et qui permet d'alimenter votre blog.
C'est déjà ça

Écrit par : jean-pierre.bozzonne | 19/08/2010

Les élections précédentes montrent qu'une telle addition des voix entre le 1er et le 2ème tour ne fonctionne pas ainsi...

Si l'analyse politique était si simple et si figée...

Écrit par : Julien Viel | 19/08/2010

Etre écologiste c'est facile. Il suffit d'imaginer toutes sortes de taxes . Au second tour de la présidentielle, les écolos voteront pour M. Aubry et ils seront une force de proposition du gouvernement de gauche dans lequel ils auront quelques postes. Ils proposeront des taxes. Pour chaque problème : une taxe et le problème est résolu. Ce n'est pas une critique de Madame Aubry. Tousles mess&ages qui critiquent madame Aubry sont rejetés.

Écrit par : baillon boule | 19/08/2010

les ecologistes sont des incultes imbeciles, incapables de gouverner et d'apporter des solutions quinpuissent faire avancer le pays. Il est bien dommage que quelqu'un comme Mme Joly soit avec un Cohn non bendit par dieu!!!!!!!!!!!!!!

Écrit par : estell | 20/08/2010

Par rapport à la remarque de Jean-Pierre Bozzone, il me semble au contraire que le "fondement idéologique" est évident. Il me semble y avoir un accord très élevé sur la façon de gérer le pays entre la grande majorité des écologistes (électeurs ou élus), les démocrates, les centristes-de-droite et une bonne partie des républicains-classés-à-droite.

Et la plupart d'entre eux seraient fous de joie de pouvoir échapper à la tutelle des deux systèmes claniques actuellement au pouvoir.

La difficulté est ailleurs, elle est dans convaincre les citoyens - et les militants, et les élus - que ce changement a une chance d'arriver (change we can believe in). Sans quoi ils se réfugieront, pour survivre en politique, sous la "protection" de l'un ou l'autre des deux clans précités.

Les résultats de François Bayrou en 2007, et d'EE en 2009, n'ont pas été suffisants pour diffuser cette conviction que le changement est possible. La preuve en a été donnée aux régionales de 2010. Pour surmonter ce blocage, il faudra donc beaucoup de nouveau dans les 2 prochaines années dans les mouvements sociaux, intellectuels, économiques, et au final politique (car les politiques finiront bien par suivre leurs électeurs).

Écrit par : FrédéricLN | 20/08/2010

C'est l'arc central qui permettra un alternative, un nouveau projet. La balle sera bientôt dans le camps d'EE car les journées d'été ne sont pas le rendez vous amoureux annoncé et clamé. Mon dernier billet annonçait les risques de confiscation du projet " au dela du bi partisme" par les verts extrêmes gauches, c'est en route. Que décideront les autres ? un projet partagé avec le Modem car nous partageons beaucoup ?

Écrit par : atlantic | 20/08/2010

N'import nawak comme souvent...
Avec des "si"...^^^

Écrit par : Martine | 20/08/2010

Joly elle est très bien, mais elle divise à gauche , attention à ce qui s'est passé en 2002, comme l'a dit lux ...
et son message anti paradis fiscaux est inapplicable avec le TCE refusé par les francais et imposé par Sarko. Ce TCE permet au Luxembourg d'accueillir tous les montages financiers, holding d'Europe
ce qui constitue un des piliers du néo-libéralisme européen.
Elle ne pourra rien faire contre cela.
Mais informer dessus et on verra l'impact qu'elle a face au rouleau compresseur médiatique abrutissant.

Écrit par : boules de geisha | 22/08/2010

de toute façons,si DSK se présente,il n"y aura pas photos,
c"est un copains de sarko,et pour conserver une chance d"étre réélu,il va falloir négocier secs,,,avec lui
parlons sans langue de bois,
la droite -national,franchement,toujours si le DSK se présente,se sera ,FN-DSK
sur le terrain,les gens en on marre de ce président menteur,faire rentrer des traites de gauche,reste en travers de la gorge de nombreuses personnes qui n"on voter pour voir cela,ou il fallait le dire avant
et 2012,les comptes vont se régler dans l"isoloir

Écrit par : fremondiere | 05/10/2010

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu