Avertir le modérateur

09/11/2010

Nicolas Sarkozy « héritier du Gaullisme » ???

Pour commémorer les 40 ans de la mort du Général de Gaulle, Nicolas Sarkozy s’est rendu à Colombey-les-Deux-Eglises, pour fleurir la tombe et honorer la mémoire du fondateur de la Vème République. Il s’est ainsi proclamé « héritier du gaullisme ».

332d65f2-e17d-11dc-aae7-ce6407cc366a.jpg

Pour en juger, revenons à la définition du Gaullisme (cf Wikipedia) c'est-à-dire la doctrine politique inspirée par Charles de Gaulle :

· L'indépendance de la France, par le refus de sa « vassalisation » à des organismes supranationaux (ONU, Communauté européenne, OTAN), à des superpuissances (États-Unis) ou aux puissances économiques et financières. Cette indépendance est défendue dans les domaines politiques, économiques, culturels, diplomatiques et militaires.
=> PAS CONFORME. Sarkozy l’Américain, bushiste et atlantiste, a intégré la France dans le commandement armé de l’OTAN, sans même que cela ait été annoncé dans son programme présidentiel ni demandé par les Français (pour favoriser le business de l’armement peut-être ?).

· Par extension, le respect à travers le monde des nations, entités culturelles façonnées par l'histoire et rempart des peuples contre les impérialismes (voir les discours sur le Québec libre, sur la guerre du Viêtnam (discours de Phnom Penh), etc.).
=> PAS VRAIMENT CONFORME : Tapis rouge (paillasson plutôt disait Rama Yade) pour Kadhafi, profil bas devant le gouvernement Chinois (Tibet, prix Nobel de la paix …) afin de ne pas compromettre les relations commerciales avec la Chine, Discours de Dakar sur l’Afrique (l’homme africain qui n’a pas su entrer dans l’histoire …)

· Un pouvoir exécutif fort et stable qui donne au président de la république un rôle primordial. Oui mais il a aussi dit « le président préside et le gouvernement gouverne. »
=> CONFORME. Le président use et même abuse de son pouvoir (le problème c’est qu’il remplace même le 1er ministre, ce qui n’était pas dans l’esprit du Général) ; la menace et la courtisanerie maintiennent les députés et les sénateurs dans une obéissance qui confère au Parlement un rôle de simple chambre d’enregistrement des décisions de l’exécutif. Pouvoir fort, mais stable … jusqu’en 2012 !

 

· Un lien direct entre le chef et le peuple passant au-dessus des corps intermédiaires (élection du chef de l'État au suffrage universel direct, recours fréquent au référendum).
=> NON CONFORME. Pas de referendum et quand il y en a eu un avant sa présidence sur le traité de constitution européenne, il a passé outre en refaisant voter le traité de Lisbonne, en substitution au traité, par le Parlement.

· Le rassemblement de tous les Français, au-delà du clivage gauche / droite, source de division et donc de déclin, via le lien direct du chef et du peuple et la politique sociale.
=>NON CONFORME
. N.Sarkozy n’arrête pas de cliver les Français, a radicalisé la droite vers l’extrême droite par la politique sécuritaire, la stigmatisation des personnes issues de l’immigration, des Roms,…

· Le refus du libéralisme économique classique au profit d'une économie orientée par l'État en vue d'un développement volontariste (la planification, l'aménagement du territoire, les grands projets publics, le keynésianisme. etc.). « La politique de la France ne se fait pas à la corbeille ! »
=> NON CONFORME. Accélération des politiques libérales et au profit d’intérêts privés, de la finance (Fouquet's, jeux en ligne, sauvetage des banques sans contrepartie contraignantes,…)

· Le double refus du capitalisme[2] (exploitation d'une classe par l'autre) et des socialismes révolutionnaires (lutte des classes) au profit d'une « troisième voie » sociale. Au-delà d'une protection sociale avancée, la participation (aux bénéfices, aux décisions, à la propriété de l'entreprise), aussi appelée l'association capital-travail, doit réconcilier les Français entre eux et aboutir à la fois à la justice et à l'efficacité.
=>PAS CONFORME. Moindre justice fiscale et sociale, hausse des inégalités de revenus, accaparement des profits par les détenteurs de capitaux. N. Sarkozy avait dit souhaiter un partage des profits à parts égales entre le capital (dividendes), le travail, l’autofinancement des investissements, mais rien n’a été fait.

· Sur la méthode : le pragmatisme et le refus des carcans idéologiques en vue d'atteindre les objectifs fixés : indépendance et rayonnement de la France dans le monde, unité intérieure de la France au service du projet patriotique.
=>PAS VRAIMENT CONFORME. A la rigueur sur la méthode pour le pragmatisme de la REALPOLITIK ! Mais pas au service de ces objectifs

 

 

CONCLUSION : Note de 1/8  (1 conforme contre 7 non)

La conformité au Gaullisme étant uniquement le pouvoir fort du président, mais qui ne devait cependant pas être une hyperprésidence …

 

Commentaires

Bonjour !
Auriez vous une adresse domicile afin de vous envoyer un courrier ?
cordialement

Écrit par : talbot | 22/07/2012

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu