Avertir le modérateur

10/10/2011

Politique fiction sur les primaires du PS : faites votre simulation !

A vous de jouer sur ce simulateur (Excel) en cliquant dessus !

De prime abord, les dés sont jetés, Martine Aubry devrait emporter logiquement le 2ème tour des primaires du PS dimanche.

Il est évident que Arnaud Montebourg va lui apporter son soutien, misant sur un positionnement plus à gauche, malgré "ses relations conflictuelles avec l'équipe Aubry depuis son arrivée à la tête du parti en 2008, sans compter les traces laissées par l'affaire Guérini",  comme le souligne l'article de Mediapart . Il n'y aura pas un report complet, à cause de ces affaires, mais sans doute au moins 80%.

Quant à Ségolène Royal, soutiendra-t-elle officiellement Aubry contre le père de ses enfants ? Ses partisans devraient se partager mais surtout en faveur de Aubry, plus à gauche que Hollande, disons 80%.

Manuel Valls a déclaré son soutien à Hollande. Admettons que 80% de ses partisans le suivent et que 20% se reportent sur Aubry.

Cette simulation donne Aubry gagnante à 55% contre 45% pour Hollande. Mais vous pouvez moduler les hypothèses (en modifiant les taux de report en rouge).

Reste l'inconnu des votants complémentaires qui pourraient se mobiliser, notamment en provenance des autres partis, supposant que les partisans du front de gauche se sont déjà mobilisés plutôt sur Montebourg, mais là aussi on peut en ajouter ...

La droite aura probablement intérêt à préférer Hollande pour deux raisons :

1- en cas de victoire du PS, il est plus modéré que Aubry ;

2- si Hollande gagne les primaires, beaucoup d'électeurs de Montebourg se reporteront sur Mélenchon, ce qui fera chuter le % du PS (de l'ordre de 10% à 17% maximum).

Si la droite incite ses partisans à aller voter aux primaires, cela peut peser. Imaginez 500 000 votants dans le simulateur ! Cela donne 56% pour Hollande. En fait il suffirait de dépasser 200 000 pour que Hollande dépasse Aubry, lui faisant gagner 5 points.

Les partisans du MoDem devraient préférer Hollande, même si ce dernier mord sur l'électorat de Bayrou au 1er tour pour les deux raisons de l'UMP et aussi pour une 3ème :

1-  en cas de victoire du PS, il est plus modéré que Aubry ;

2- si Hollande gagne les primaires, beaucoup d'électeurs de Montebourg se reporteront sur Mélenchon, ce qui fera chuter le % du PS (de l'ordre de 10% à 17% maximum). Ce qui augmente les chances de Bayrou d'arriver au 1er tour au cas où il égalise avec le PS éclaté en faveur de Mélenchon ;

3- une alliance de 2nd tour serait plus facile avec Hollande, plus compatible avec le MoDem.

On peut donc ajouter aussi des voix du MoDem en faveur de Hollande dans le simulateur. 50 000 voix apporteraient encore 1 point de plus à Hollande.

Enfin quelle sera la réaction de EE-Les Verts ? Auront-ils tendance à favoriser Aubry en demandant des garanties sur le remplacement de l'énergie nucléaire ? En optant pour une politique plus à gauche ? Ou préfèreront-il Hollande pour être plus clivant au 1er tour, sachant qu'au second ils optent par avance pour le candidat du PS ? 100 000 voix pour Aubry lui feraient gagner 2 points, de quoi dépasser Hollande de 1%.

Je vous laisse à vos propres simulations et à vos conclusions ...

On peut en conclure en tout cas que si les sondages influencent les électeurs (dans les deux sens, soit par effet d'entraînement, soit par effet de réaction défensive), un tel simulateur peut donner des idées aux potentiels votants, notamment à ceux qui n'avaient pas voté au 1er tour, en influençant aussi le vote !

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu