Avertir le modérateur

29/01/2010

Le glissement à gauche de François Bayrou est un effet d'optique

Comme je le remarquais dans un précédent billet, François Bayrou n'a pas changé de ligne depuis la présidentielle, dans le registre démocrate et humaniste, à la fois pour des valeurs morales et républicaines, le développement économique des entreprises, la bonne tenue des finances publiques et pour l'égalité des chances, la démocratie, la justice et la solidarité envers les plus faibles ainsi que pour prendre en compte l'urgence environnementale.

En revanche, la droite s'est droitisée avec Nicolas Sarkozy, au son de "Travail-Famille-Patrie" préférées à "Liberté-Egalité-Fraternité", auxquelles on devrait ajouter "Fric-Chic et toc", une dégradation des valeurs républicaines et une aggravation des inégalités.

La gauche sociale-démocrate elle, notamment du PS et des radicaux de gauche, s'est déplacée vers le centre en renonçant au collectivisme de l'économie administrée et en acceptant le marché dans la mondialisation avec des garde-fous, rejoignant ainsi la conception de François Bayrou.

Cela donne l'effet d'optique que François Bayrou a glissé à gauche !

Les écologistes ont sur ce repère euclidien une position plus ambiguë, les Verts étant classés à gauche, traditionnellement alliés au PS, mais liés à Europe-Ecologie alors que Daniel Cohn-Bendit est réputé ultra-libéral...

19:16 Publié dans Analyse politique | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : bayrou, gauche, droite |  Facebook | | |

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu